10/01/2007

Symbolique de l'arbre

Petit besoin de retrouver mes racines suite à ces fêtes dont je ne partage pas les croyances. Et je me remémore la première nuit que j'ai passée seule en forêt, comme par hasard au pied d'un arbre...

Chez les celtes, l'arbre était une source de sustentation de base pour la nourriture, fournir un abri et du carburant pour la cuisine et la chaleur.

Le bois des arbres sacrés avaient des propriétés magiques, reflétées dans l'alphabet celtique d'Ogham, chaque lettre représente un arbre sacré particulier. Dans certaines histoires celtiques de création, les arbres étaient les ancêtres de l'humanité, des êtres plus anciens de la sagesse qui ont fourni l'alphabet, le calendrier, et l'entrée aux royaumes des dieux.

Les arbres étaient également associés dans la croyance Shamane des druides et d'autres peuples celtiques au monde surnaturel. Les arbres étaient un lien entre le monde des esprits et des ancêtres, les entités vivantes, et les portes de l'autre monde.

L''arbre le plus sacré était le chêne, qui a représentait le mundi d'axe, le centre du monde. Le nom celtique pour le chêne, daur, est l'origine du mot door en anglais (la porte) : la racine du chêne était littéralement la porte de  l'au-delà , le royaume des esprits.

Les légendes irlandaises innombrables tournent autour des arbres. On a pu tomber endormi à coté d'un arbre particulier et se réveiller dans le royaume fééerique. Dans des légendes celtiques des dieux, les arbres gardent les puits sacrés et fournissent abri, et sagesse.

 

Je ne sais pas si les arbres rendent plus sage mais ils appaisent d'avantage mon esprit que les bonnes intentions passagères de toutes ces bonnes familles catholiques.

Ne voulant heurter personnes, je m'excuse d'avance et vous souhaite à tous une très bonne année à venir.

 

18:54 Écrit par La fleur Phant dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |