24/09/2006

Un dimanche sous la pluie

Il pleure dans mon coeur

Comme il pleut sur la ville

Quelle est cette langueur

Qui penetre mon coeur

 

Le bruit de la pluie

Par terre et sur les toits

Pour un coeur qui s'ennuie

Oh le chant de la pluie

 

Il pleure sans raisons

Dans ce coeur qui s'écoeure

Quoi nulle trahison

Ce deuil est sans raisons

 

C'est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi

Sans amour et sans haine

Mon coeur a tant de peine

 

Ci dessus un grand poète fait echos à un autre. Jeff Buckley photographié comme ça me rappelle certaines photos de Verlaine....

13:45 Écrit par La fleur Phant dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.